Portrait

Blandine Yèdontè N’TCHA, un destin croisé !


Issue d’une famille de griot Blandine Yèdontè N’TCHA Alias KOUSSANDEOU (la Reine des Reines) est née vers 1982 à Toucountouna, commune située à environ 25 km de Natitingou (chef lieu du département de l’Atacora). Alors qu’elle est originaire de Kouaba, dans la commune de Natitingou. Elle fit ses études primaires à Tèctibayaou (petit village de la commune de Toucountouna). Jeune écolière, elle va attirer très tôt l’attention de feu révérend Père Lucien TCHAMBIENI qui a vite découvert en elle d’autres talents cachés en dehors de l’école. Ainsi, il l’a retiré de l’école avec la permission de ses parents pour suivre à Natitingou une formation professionnelle en couture. Elle devient donc maîtresse couturière quelques années plus tard. Pendant son temps de formation, le père construisait le plus grand Centre de Formation Féminine et l’a nommé comme Directrice jusqu’à ce jour. Durant tout ce temps, elle est restée attacher à sa culture et à développer dans la stricte discrétion son talent artistique et culturel jusqu’à l’obtention de son diplôme et son installation dans le nouveau centre de formation féminine. Elle rejoint quelques années plus tard d’abord l’orchestre dénommé : « ATA-ECHO » alors basé dans l’enceinte du Centre de Lecture et d’Approvisionnement Culturel (CLAC) actuel Musée régional de Natitingou et en suite la chorale diocésaine de Natitingou. Elle est déterminée et n’hésite pas à tout faire pour arriver à ses fins. C'est-à-dire, présente dans son centre de formation et répond régulièrement aux différentes séances de répétitions. Elle s’entoure de musiciens qui jouent des instruments traditionnels et modernes et elle profite pour accompagner avec des interprétations en langues de l’Atacora.
En 2000 tout est pratiquement prêt. Elle prend des contacts pour entrer en studio et sortis son premier album intitulé : « Mou fomuyo » qui signifie littéralement en français "la vie est difficile" qui sera connu du publique dans la même année.

Elle commence donc à s’imposer et à être invitée avec ses paires pour deux productions en commun.

 

Après la sortie de son premier album "Mou Fomuyo", album deuxième "Scolarisation des enfants" et troisième album en cours, la chanteuse Blandine Yèdontè N’TCHA en peu de temps est devenue une nouvelle étoile pour la musique du septentrion. Son succès surprend tout le monde. A commencer par elle-même sans doute. Ce succès va amener la nouvelle étoile du septentrion à participer à plusieurs compétitions avec brio et ateliers de formation tant dans la couture que dans le domaine culturel.


Artiste engagée

Hors des frontières du Bénin


2015 : Blandine Yèdontè N’TCHA est invitée à prendre part à une formation en France sur le chant, la polyphonie, le souffle et l’improvisation dans la musique;

2016 : Elle est invitée pour un géant concert et pour l’enregistrement de son nouveau album audio à MACON en France à l’occasion de la journée internationale de la musique ;

2017 : Blandine Yèdontè N’TCHA est de nouveau invitée par son manager en France pour la sortie officielle de son nouvel album audio intitulé "Toutes les couleurs" enregistré en France.